«05.04.2011
La politique communale : du bénévolat !

La politique au niveau communal est du pur bénévolat ! Pour préparer les objets que nous avons traité lors de ce dernier conseil, il m'a fallu plus de quelques heures de préparation : recherche d'éléments, compréhension du problème, téléphones et, pendant ce temps-là, je suis obligée de laisser de côté mon activité professionnelle, celle qui en fait me permet de payer mes factures à la fin du mois, puisque je suis indépendante. C'est vrai, je l'ai bien voulu et j'aime mon activité politique, elle donne un réel sens à des actions que j'aimerai mener pour le bien de toutes et tous. Les jeunes me touchent, j'ai 4 enfants qui se situent entre 17 et 25 ans et j'ai vécu de nombreuses difficultés qu'ils ont eues à la sortie de leur scolarité obligatoire, pour n'en citer qu'une. J'ai un papa qui a été très longtemps malade, j'ai pu ainsi voir de prêt les excès et les déficits de notre système de soin, j'ai une maman âgée qui est confrontée à vivre dans une espace trop grand faute de trouver un logement au même prix. Bref, autant d'expériences qui donnent un sens à mon engagement politique.
Pour revenir au Conseil communal, nous bénéficions à Montreux d'un site internet désuet et obsolete qui ne nous permet pas de mener à bien les tâches pour lesquelles nous avons été élus. Il y a des moments où je me pose vraiment la question du 'comment' puis-je faire un bon travail, travail pour lequel j'ai prêté serment, avec des moyens quasi inexistants. Lorsqu'on en parle, tout le monde dit que ça va venir, mais cela fait 8 mois que j'y suis et je n'ai toujours rien vu. Il me semble que pour être la troisième ville du Canton, on devrait se donner de vrais moyens et peut-être fixer les bonnes priorités pour permettre à notre Conseil communal de fonctionner au mieux.  
Les sujets politiques sont de plus en plus complexes, ils demandent analyse et doigté dans un premier temps, écoute et discussion dans un deuxième temps. Pour y arriver, et vous l'avez bien compris, il faut pouvoir dégager du temps, du temps et encore du temps. Pourtant, je veux rester à l'écoute des citoyens car, en finalité, ce qui m'importe, c'est de pouvoir vivre dans une commune où je me sens en sécurité et où chacun y trouve son compte (les jeunes, les familles, les personnes seules ou en couples, les personnes âgées).
Mon postulat : collaborons plus, cherchons des solutions gagnantes - gagnantes et sortons de cette opposition stérile, ce rapport de force qui ne fait que paralyser les projets. Nous avons peu de prérogatives au niveau communal, défendons-les au lieu de nous occuper de choses qui ne nous concernent pas. C'est avec plaisir que je partagerai cette vision avec vous. Tentons de trouver des accords entre valeurs de droite et de gauche, chacun faisant un pas vers l'autre. Voilà mon rêve pour ma commune, mais je sais que peu le partage ou y croie.

News
Une forêt de priorités dangereuses pour l'équilibre du canton de Vaud: arrosage financier en tous genres pour obtenir des voix - Lausanne et...
Bravo au conseiller national Stéphane Rossini ... pour avoir osé dire tout haut ce que d'autres pensent tout bas. En effet, il veut lancer un...
30.04.2011
Chères électrices, chers électeurs, il est encore un peu tôt pour vous faire savoir quelle sera notre stratégie pour le 2ème tour des...
La politique au niveau communal est du pur bénévolat ! Pour préparer les objets que nous avons traité lors de ce dernier conseil, il m'a fallu...
15.03.2011
Suite à l'article sur Montreux et ses élections municipales, certains ne pourraient pas comprendre pourquoi l'UDC continue au 2ème tour, alors...
Le mot 'politique' vient du grec politikè qui veut dire 'science des affaires de la Cité'. Le politicien est donc la personne qui s'intéresse aux...
Nous voici à J-1 des élections communales. De nombreuses questions se posent avec un taux de participation qui risque d'être encore plus bas qu'en...